Gratitude

J’avais envie de revenir à mes premières amours pour témoigner de toute la gratitude que j’éprouve pour ma maman, qui m’a portée pendant 9 mois et m’a fait don de ce merveilleux cadeau qu’est la vie ! Je suis très reconnaissante pour les sacrifices qu’elle a faits pour m’élever et les efforts qu’elle a dû endurer pour continuer à avancer malgré les périodes douloureuses qu’elle a traversées. C’est une femme forte et intelligente et je me sens extrêmement fière de lui ressembler 🙂

Alors voilà, cette année, pour mon anniversaire, je n’attendais pas de cadeau mais je voulais en faire un, à toi Maman, que j’estime être un peu comme ma meilleure amie après les tempêtes que nous avons subies dans mes jeunes années.

Merci ❤

Fils à broder DMC pour la plupart mais beaucoup ont été récupérés à droite à gauche et n’ont plus d’étiquettes ^^ J’aime le côté patchwork de triangles au sein d’un même motif qui joue avec une jolie calligraphie en espace négatif. Très géométrique, un peu technique, précis et plein de couleurs, là tu parles ! Et puis du bleu roi, bleu ciel et myosotis, jaunes beurre et d’or, caramel, brun chaud, crème, capucine et chocolat, mmmh toutes ces belles couleurs 😛 J’ai complété le cercle à broder d’un dos en corduroy bleu marine brodé d’un petit coeur en coton perlé crème et cousu à la main au point invisible pour les finitions.

Et enfin, un petit montage (de très mauvaise qualité malheureusement…) qui montre les étapes de réalisation 🙂

Portez-vous bien ! ❤

Publicités

Les essentiels de festival

Je profite d’avoir un tout nouvel appareil photo pour vous partager les créations qui attendaient patiemment dans ma garde-robe d’avoir leur petit moment de gloire en images 🙂 Je vous présente un sac avec ceinture à mousquetons que j’ai fabriqué il y a deux ans (il est encore bien frais sur les photos ! J’essaye de prendre soin de mes affaires 😉 ), ainsi qu’un étui que j’ai fait pour transporter mon pisse-debout il y a quelques mois. J’emmène les deux en festivals ou quand je vais camper dans le bois pour avoir les mains libres en tout temps ainsi que tout ce dont j’ai besoin à portée de main !

SacFestival01

EtuiPisseDebout01

La sangle du sac est étudiée pour aller autour de la taille ou à l’épaule, mais je trouve que c’est plus pratique à la ceinture. J’ai utilisé les matières habituelles : tissus récupérés, passepoil, cotonnades de chez Au fil d’Emma, corduroy, pression magnétique, boucles et mousquetons. J’aime les couleurs douces et contrastées entre ce beau bleu marine, le jaune d’or et les camaïeux de mauve et de turquoise 🙂

Ici je me suis amusée à faire un étui ajusté au format de mon pisse-debout (au passage, merci à mon amoureux de m’avoir offert ça comme cadeau à mon anniversaire l’an passé, c’est l’une des choses les plus utiles qu’on m’ait jamais offertes ! ❤ ). Rembourré en molleton pour quilt, avec un joli passepoil blanc tout autour et des tissus à patchwork à polka dot pastels et mosaïques de carrés colorés sur fond blanc, je l’ai doté d’un mousqueton pour pouvoir l’accrocher au passant de ma ceinture ou… à mon sac de festival !

EtuiPisseDebout+SacFestival

La paire est décidément extrêmement pratique, je ne saurais plus m’en passer ^^

Je vous souhaite un bel été à tous, prenez soin de vous !
Des bises 😉

Hors saison

Un petit flashback sur les chaussettes et la décoration de sapin que j’ai créées l’année passée en période de Noël, à l’époque je n’avais pas d’appareil photo correct pour les immortaliser. Alors pour me rattraper, voici un article qui fleure bon la neige et les guirlandes de lumières au coin du feu, mais en plein mois de Juillet !

Chaussettes07

Chaussettes06

Chaussettes01

Les chaussettes sont faites en patchwork de différents velours, corduroys et brocart avec du polaire de chanvre (le haut de chaussette blanc), brodées au coton perlé et agrémentées de ruban de satin rouge et croquet jaune.

L’étoile à grelots est en fait du fil de soie issu de saris recyclés (que j’avais acheté chez Au fil d’Emma voilà bien des années !) entortillé autour d’un cercle en métal récupéré. On devient créatif avec peu de moyens, comme toujours ! 😉

J’espère que ça vous aura inspiré, moi ça me donne presque envie de retourner en hiver pour avoir un sapin de Noël dans mon salon bien au chaud hihi 😛

Bonne journée les z’amis, à bientôt !

Pantalons Vasarely

Après les pantalons d’Elvis, une autre paire sur le même modèle et pour le même bonhomme, toujours aussi psyché ! Cette fois-ci, j’ai utilisé le patron en entier, toute la création est originale. Pas de pantalon existant comme base, j’ai tout fait from scratch ! Les tissus sont neufs ainsi que le zip de la braguette, et le bouton de la ceinture est récupéré de la boîte à boutons de ma maman, un rescapé des années 70 qui fleure bon les papiers peints optiques et les lava lamps, et qui s’accordait donc parfaitement au style du pantalon 🙂 Les courbes suivent les lignes et les volumes des genoux et des fesses pour mettre en valeurs les formes de Monsieur, le but du jeu étant de montrer les atouts de son postérieur tout en lui faisant de belles pattes d’ef’ pour lui laisser de l’amplitude lorsqu’il danse.

Vasarely09

Vasarely04

Vasarely07

Je crois que Monsieur est très satisfait ! Ne reste plus qu’à étrenner ses nouvelles chausses en festival, et voir si elles résistent à la folie du mouvement et à la danse perpétuelle de l’hurluberlu ^^

Vasarely08

(Avouez qu’il est plutôt beau garçon, non? 😉 )

Prochain défi si j’ai la chance de lui refaire une paire de pantalons en suivant le même patron, faire des poches avant et des passants pour la ceinture… mais je trouve déjà que pour ma première paire de pantalons, je m’en sors honorablement ! Cette braguette m’a donné du fil à retordre mais je suis contente de voir que j’apprends vite à faire les choses bien. Les prochaines seront encore plus faciles et encore plus belles ! Practice makes perfect, n’est-ce pas? 😉

À la prochaine ! Ciao tutti

Kitty paws

J’ai tellement aimé mon premier bonnet à oreilles de chat que j’en ai fait un deuxième dans la foulée ! Cette fois-ci j’y ai ajouté des papattes pour protéger un peu plus les oreilles et ajouter un côté mignon kawaii ^^ On avait trouvé un bonnet similaire en se promenant dans le quartier chinois de Montréal avec mon chum cet hiver et j’ai décidé d’explorer le concept 🙂 Le patron est à refaire car le bonnet est un peu étroit mais je garde l’idée bien au chaud dans mon atelier pour en refaire l’hiver prochain, et qui sait, peut-être même les vendre en boutiques de designers !

 

KittyPaws03

KittyPaws

À bientôt ! :3

Winter cat

Salut les amis !

Enfin un nouvel article ! Entre ma photographe personnelle (aka ma meilleure amie) qui est rentrée en France début Novembre et mon appareil photo qui commence à ne plus être tout jeune (l’objectif ne fait plus la mise au point de près, donc compliqué de se prendre en photo toute seule !), ça a été plutôt difficile de faire de jolies prises de vue de mes projets ces derniers temps. Ajoutez à ça un emploi du temps de ministre et des projets à la pelle, la fin de l’année a été vraiment intense et riche en rebondissements.

Après cette courte introduction, back to business ! Je me suis fabriqué ce bonnet à oreilles d’après un modèle que j’avais rencontré sur internet, et comme la forme m’avait beaucoup plu mais que je n’avais pas les moyens de me l’acheter (et surtout envie de le personnaliser avec mes couleurs 😛 ), j’ai décidé de tenter de faire un patron moi-même d’après les images que j’avais glanées. Après plusieurs tentatives et au moins 5 prototypes, j’ai enfin un patron qui fonctionne ! Et vous remarquerez, il n’y a aucune couture entre l’oreille et l’arrière de la tête, ce qui ajoute un détail technique lors de la construction des pièces du patron.

Are you ready to see it ? Here we go ! 😀

bonnetchat_05

J’ai taillé les pièces de l’intérieur des oreilles dans un pull en cachemire rose fuchsia troué, et le reste du bonnet dans un reste de polaire gris anthracite récupéré. Once again, on récupère toute ! ^^

bonnetchat_montage

C’est la découpe de l’oreille qui crée le volume 😉

Je suis en train de m’en confectionner un autre dans un coloris différent, avec un ajout encore plus cute :3 Juste un petit indice et après je vous laisse hihihi

2017-01-28-22-33-05
La suite au prochain épisode, take care guys !

La petite soeur de Pénélope !

Hey salut les cocos !

Vous vous souvenez de mon manteau de Pénélope ? Il a eu tellement de succès que l’hiver dernier une demoiselle de France m’a contactée pour lui en fabriquer une version personnalisée ! Je l’ai achevé en mars dernier et envoyé par colis dans la foulée, mais elle n’a pas vraiment pu l’étrenner car c’était le début de la belle saison. Comme l’automne revient bientôt, elle va enfin pouvoir le porter plus régulièrement !

IMG_0005

Merci Émilie pour la photo ! 😉

Je me suis basée sur le patron que j’avais conçu pour le mien afin de le reproduire à ses mensurations, et nous avons convenu des détails à modifier ou rajouter par rapport à la version originale. Cependant on retrouve une majorité des éléments du premier manteau : le passepoil rouge sur ce magnifique lainage violet en laine et cachemire (je ne me lasse pas de cette couleur ^^), la rangée de boutons multicolores assortis (il n’y en a pas un pareil, encore une fois !), le biais violine autour des bas de manches et du col, les boutons sur les revers de manches, les poches cachées derrière le passepoil et les boutonnières passepoilées. Ce qui diffère ici, c’est la doublure, que j’ai faite en polyester bleu marine en remplacement de la flanelle de soie du mien, car les hivers parisiens sont bien moins mordants qu’au Québec, et le bas du manteau qui est asymétrique : il y a une découpe en biais qui reproduit la ligne du manteau dans le film Pénélope, plus long dans le dos que sur le devant.

J’ai signé mon oeuvre grâce à une jolie broderie au point de tige dans la parementure de la rangée de boutons  🙂 J’ai utilisé un coton perlé rouge pour le contraste.

Pénélope_Émilie_11

Avouez que la ressemblance est frappante ! Et encore plus quand on joue le jeu avec tous les accessoires ^^

Et maintenant, les photos de famille !

Je n’ai pas résisté à la tentation de comparer mon travail à mon premier manteau. Et j’ai ainsi pu constater à quel point je m’étais améliorée, surtout quand je regarde mes premières boutonnières passepoilées et celles du manteau d’Émilie, je constate la différence de précision ^^ practice makes perfect, il n’y a pas de secret !

J’ai eu vraiment beaucoup de plaisir à créer ce manteau, et je remercie mille fois Émilie qui m’a fait confiance tout au long de cette aventure (je vous épargne les péripéties de la poste pour parvenir à envoyer les versions intermédiaires). Même si c’est un résultat similaire à ma précédente réalisation, le projet en lui-même était tout-à-fait différent et c’est ce qui a fait tout son charme ! Et oui, j’aime toujours autant le passepoil 😛

Enjoy les amis, à bientôt ! ❤