Joyeuses fêtes et bonnet d’nez !

Ouf ! Après maintes péripéties, nous voici enfin posés à Montréal… L’avion ne s’est point crashé, le chat a supporté le voyage, toutes nos valises (ou presque ^^) sont arrivées à bon (aéro)port, l’appartement est à présent meublé et présentable, et toutes les démarches administratives de l’installation ont été entreprises ! Je peux donc vous souhaiter, un peu en retard certes, mais un peu plus au calme, de joyeuses fêtes de fin d’année ainsi qu’une excellente année 2013 !
Pour ma part, rapport à ce que je souhaitais entreprendre l’année dernière, je pense avoir accompli au moins un bon tiers de ma liste… Alors cette année, je voudrais :
* m’épanouir à Montréal et y trouver un job qui me plaise
* continuer à tester plein de looks et me faire plaisir en vêtements, couleurs de cheveux, piercings, (tattoos ?), bref trouver ce qui me ressemble vraiment !
* créer quelques vêtements au cours de l’année, au moins une fois par trimestre je dirais
* continuer assidûment mes cours de stylisme
* découvrir, apprendre, m’émerveiller, rencontrer, me fabriquer de beaux souvenirs… Ne jamais laisser mon esprit créatif de côté !

Et puisqu’on parle de créations, je vous fais une rapide update de mes dernières productions… Car oui, j’ai réussi à fabriquer quelques cadeaux de Noël malgré l’excitation et les préparatifs du départ ! Alors au programme, quelques cartes de voeux (moins que l’année dernière du coup =/)et deux porte-monnaies… Je vous laisse découvrir tout cela dans la suite 😉

Les quatre fantastiques ^^

Mon beau sapin, plein de sequins =)

Broderies festives !

Toute simple =)

Perles et sequins !

(cette année, j’ai bien pris soin de coudre directement sur le papier cartonné afin que les cartes soient moins fragiles dans leurs enveloppes : l’année dernière, la colle n’a pas tenu sur certaines… là, aucun risque !) (d’aucuns auront peut-être reconnu l’influence du photographe Sakir Gökcebag et notamment son travail sur les grenades dans la dernière carte 😉 )

Et voici mes porte-monnaies, réalisés grâce à des fermoirs d’aspect anciens (trouvés chez Emma, bien sûr). Le premier que j’ai fait était pour Nelly, passionnée de nounours =) :

Un ptit truc pour ma Nelly =)

Le dos du porte-monnaie

Et l'intérieur en satin chaudron =)

Et celui pour ma responsable à Maisons du Monde, dont le porte-monnaie commençait à être un peu élimé… 😉

En noir et argent

Avec un grelot, on ne se refait pas ;)

Et l'intérieur, argenté et tout doux =)

Et pour compléter ce petit post, quelques photos de moi (et de mon “tcheum”, comme ça se dit par ici ^^)

On our way to Montréal !

Un peu d'air frais à Toronto...

Amande et Ju =)

Sorcière de pacotille ^^

Neige et lumières <3

Sur le toit de l'immeuble =)

Vue du balcon =)

Un lutin perdu dans la neige ^^

Flagrant délit de grimace !

Je reviens vite avec d’autres photos, d’autres créations, le temps que je prenne mes marques (et que je répare ma machine à coudre, qui a bien souffert pendant le transport en soutes =/ ).

Ciao les loulous ! Je vous souhaite une excellente année ❤

Publicités

En Mai, finis ton carnet !

J’ai la triste tâche de vous annoncer le décès de mon carnet de croquis, lui qui me suivait partout depuis maintenant huit mois (vous pouvez voir les premiers dessins de ce carnet dans cet article, qui date donc d’octobre =) )… Le voici désormais hors d’usage, puisque toutes ses pages ont été dûment ornées ! Voici donc les dernières nouvelles que contient ce petit ouvrage, qui s’achève sur le week-end que nous avons passé Julien et moi dans le Beaujolais avec Julie, et qui clôt donc ce mois de Mai 2012…

Alors, en Mai, j’ai :

aidé à démolir un mur pour faire apparaître une porte,

j’ai suivi un cours particulier de mécanique moteur,

j’ai fendu la foule orléanaise avec ma mère grâce à mon Super Parapluie,

j’ai attaqué ma liste de couture à faire qui traînait depuis trop longtemps,

Lire la suite

Des spéculoos et des machines à sous

Retour en France le dimanche soir, où nous avons pu profiter du restaurant du Casino de Lille après avoir déposé nos affaires à l’hôtel… En n’oubliant pas, bien sûr, d’aller faire un tour aux machines à sous !

Une petite balade était la bienvenue le lendemain matin, pour me remettre des excès gastronomiques de la veille… Et histoire de prendre un bon bol d’air (frais !) avant de reprendre le train et de retourner à ma routine, regonflée à bloc ! =)

Vivement le prochain voyage 😉

Des gaufres et de la bonne bière

Se ressourcer dans une ville nouvelle, en compagnie d’une amie très proche, pendant un week-end de pause, ça m’a fait un bien fou ! Je suis revenue du Nord prête à attaquer mon travail avec énergie et passion… D’ailleurs, un petit dessin pour marquer le coup, histoire de mettre à profit cet élan de créativité =)

Seconde partie de ce périple dans un prochain épisode 😉

Le périple #3

Dernier volet de la saga, et pas des moindres, puisqu’il s’agit ici de mon pèlerinage à l’exposition Jean Paul Gaultier qui s’est déroulée au musée des Beaux-Arts de Montréal jusqu’au 3 Octobre dernier… Cette rétrospective, dédiée aux 35 années de carrière du créateur, était présentée en exclusivité à Montréal et ne sera pas représentée en France. Je vous laisse imaginer à quel point il m’était difficile de contenir mon excitation ^^ J’en avais des étoiles dans les yeux et l’envie de ne pas en perdre une seule miette. L’émotion de découvrir devant moi les robes et corsets que je n’avais jusqu’alors vus qu’en photo  m’a complètement submergée. Des corsets portés par Madonna, Kylie Minogue ou encore Dita Von Teese, juste là, sous mes yeux, je n’en revenais pas !! Tout ça m’en a presque donné les larmes aux yeux, petit coeur sensible que je suis =)
Donc, pendant que Julien rencontrait un grand maître du jeu vidéo (pour intégrer son équipe ? Affaire à suivre…), je passais 3 bonnes heures dans une enfilade de salles consacrées à l’oeuvre du couturier impertinent. De quoi me faire saliver et me donner envie de travailler ardemment pour, qui sait, peut-être intégrer ses ateliers un jour… On peut toujours rêver =)

La suite en images ❤ (J’espère que vous aurez le courage d’aller jusqu’au bout =P)

Lire la suite

Le périple #2

Prêts pour la deuxième partie du voyage ? On attaque dans le vif du sujet avec notre état d’esprit en arrivant sur place :

À présent, un petit tour dans nos assiettes… Nous avons eu la chance de goûter à un vrai petit-déjeuner américain, avec bacon grillé, fromage, oeufs au plat, toasts briochés et sirop d’érable… De quoi avoir l’eau à la bouche en voyant arriver l’assiette devant nous ! De même pour la gastronomie locale, j’ai nommé hot-dogs et hamburgers ! Faits maison c’est bien meilleur, d’autant que je ne n’avais jamais goûté de véritable hot-dog (ceux de Disneyland, ça compte pas). Encore une découverte, donc =)
Quelques photos pour illustrer les plats que l’on nous a servis dans une brasserie spécialisée dans les brunchs, le “Café Eldorado“, avec par ordre d’apparition :
Bagel (prononcez “bégueul” with the american accent of course) au bacon et oeufs au plat, pommes de terres rissolées et fruits frais ;
Crêpe “à la française” aux poires, chèvre frais et miel avec fruits frais (un vrai régal !)…
Je vous laisse déguster =)

Nous avons aussi découvert un autre petit restaurant très prisé (la file d’attente dépasse toujours dans la rue aux heures du déjeuner) nommé “L’avenue du Plateau”. On y sert les hamburgers les plus démentiels que j’aie jamais goûtés, imaginez un peu : boeuf de Kobe saignant, chèvre frais, compotée d’oignons caramélisés, pain brioché toasté, roquette, tomate et frites maison… Je n’ai malheureusement pas de photo à l’appui, je vous laisse saliver d’envie sur la recette de ce “hambourgeois” tellement savoureux… Bref j’arrête de vous torturer =)

Nous avons eu la chance de visiter les alentours de Montréal, et en particulier la région de Magog. La campagne et les forêts changent de couleur très vite à cette période de l’année, nous étions en plein début de l’été indien ! Les verts se teintent de jaune et d’orangé, le paysage est superbe, en particulier au bord d’un lac…

Et pour clore ce deuxième article, encore quelques images de la ville, des paysages, de ce qui m’a tapé dans l’oeil…

Et je garde le meilleur pour la fin, à savoir… L’exposition Jean Paul Gaultier au musée des Beaux-Arts ! Un ravissement pour mes yeux admiratifs et une sacrée source d’inspiration pour mes créations à venir… Je ne vous en dis pas plus, vous verrez ça demain 😉

Le périple #1

Ça fait maintenant plus d’une semaine que je suis rentrée de Montréal, mais entre la fin de mon contrat chez Emma, l’anniversaire d’une pote sur Paris, un déménagement et un mariage, je n’ai pas vraiment pu profiter de la tranquillité de mon petit chez-moi… Me revoilà donc, plus ou moins reposée, mais je vais en tous cas pouvoir remédier à l’absence de nouvelles et enfin vous conter mes aventures en terre québécoise… Première partie du récit en images 😉

Quelques observations qui m’ont marquée à propos de la ville :
– L’aéroport est SI-LEN-CIEUX. Pas un bruit. Eh bah rien que ça, ça change…
– Les québécois sont de bien plus fervents défenseurs de la langue française que nous : leurs panneaux STOP se nomment ARRÊT, ils n’ont pas de “parkings” mais des “stationnements”, et leurs “school bus” sont en fait du “transport d’écoliers”. Ah et j’oubliais les “hambourgeois” =) Par ailleurs ils prononcent les mots anglais avec l’accent approprié, ce qui est fort agréable à l’oreille.
– Les rues de Montréal sont très larges (même dans les quartiers plus résidentiels). Le gabarit des voitures va avec celui des rues d’ailleurs : on n’a pas croisé une seule petite citadine.
– Les québécois ne savent pratiquement pas faire de créneau (eh oui, leurs places de stationnement sont immenses aussi ^^)
– Les gens ne klaxonnent pas, ou alors c’est pour dire “bonjour !” à un pote sur le trottoir. Courtoisie oblige =)
– Le plan de la ville est extrêmement géométrique : les rues sont droites et se croisent à angle droit. Certaines avenues mesurent plusieurs dizaines de kilomètres de long, alors pour se repérer on se situe par rapport aux carrefours.
– Il y a de la vie partout, tout est dynamique : les gens font leur jogging, ils promènent leur chien, ils font du roller ou du vélo.
– Il y a beaucoup de parcs et d’espaces verts, souvent animés.
– Les commerces sont très éclectiques, on peut trouver de tout à chaque coin de rue. Les sex shop ont d’ailleurs une vitrine comme toutes les autres échoppes : pas de mystère, on sait ce qui se vent à l’intérieur !
– Le métro est très grand. Celui de Paris peut aller se rhabiller : à Montréal les rames comptent 9 wagons, contre 5 à Paris. Les stations rallongent en conséquence, ça fait de sacrés tunnels !
– La ville est aussi dotée d’un système équivalent aux Vélib’, qui se nomme Bixi. Par contre c’est plus cher qu’en France.
– On voit tous les styles dans la rue, du punk à chien à la femme apprêtée, pourtant personne ne semble s’en préoccuper, comme si tout le monde s’acceptait tel qu’il est. Je n’ai relevé aucun regard déplacé quant à mes tenues. Les gens sont polis et civilisés : s’ils s’intéressent à ce que tu portes, ils ne te dévisagent pas. Ils te croisent en te regardant avec insistance, mais restent courtois : un regard, un sourire, parfois un commentaire, et un « bonne journée ! » pour clore le débat. WA-OW. Ça change, je respire !
– Les gens ne tirent pas la tronche ! En dépassant certaines voitures sur la route, j’ai vu plusieurs conducteurs avec la banane, en train de chanter à tue-tête ou encore un couple dont l’homme donnait la becquée à sa femme au volant… Encore une fois, WA-OW.

En tous cas, ce que je retiens des gens, c’est leur courtoisie et leur franchise. Il n’y a pas de tabous ni de non-dits dans les discussions. Bon sang ce que ça fait du bien ! Si quelqu’un a quelque chose à te dire au beau milieu de la rue, il ne va pas hésiter ! Pas de gêne, pas d’hésitation, mais toujours dans le respect de l’autre. C’est vraiment bluffant.
Bon, j’arrête de vous faire baver pour aujourd’hui, j’en garde sous le coude pour un prochain article, il y a encore tellement de choses à raconter ! Ma première fois en avion (eh oui, baptême de l’air pour l’occasion !), la nourriture (gourmande comme je suis, passage obligé =P), le décalage horaire, les environs de Montréal, l’exposition Jean Paul Gaultier au Musée des Beaux-Arts, et j’en passe…

See you soon !