Booty swing in Wonderland

Salut les amis !

Le voici, le voilà, je suis toute excitée de vous montrer le costume de poupée sexy que j’ai confectionnée pour Suzette, performeuse burlesque ! Son show avait lieu mercredi 26 Novembre, et j’ai eu la chance d’y assister au premier rang ! 😀 Alors voici pour vous les photos du show en pleine action, attention les yeux ! 😉

Show Suzette 01

C’est l’histoire d’une poupée qui n’a pas vraiment envie de se comporter en lady malgré les ordres de sa maîtresse, mais qui a plutôt envie de se trémousser et de s’effeuiller au rythme de Booty swing de Parov Stelar ^^

Avec Velvet La Touche !

Avec la superbe Velvet La Touche dans le rôle de la maîtresse !

Show Suzette 02

Show Suzette 03

Show Suzette 04

Show Suzette 05

Show Suzette 06

Show Suzette 07

Show Suzette 08

Yeaaah ! Le show était magnifique, bien chorégraphié, la musique parfaite (aaah, l’électroswing <3), et quelle fierté de voir mon costume sur scène ! Tout s’est très bien déroulé, les pressions n’ont pas sauté à un moment inopportun, le public a été charmé par la prestation de la belle, et tout le monde a demandé qui avait confectionné son costume ^_^ Que du bon !

Je me suis vraiment éclatée à fabriquer le corset et la jupe, je veux plus de projets comme celui-là ! D’ailleurs, je vais peut-être moi-même faire partie d’un show burlesque en Février, je vous en reparlerai ^^ Mais pour l’instant, laissez-moi vous parler de la confection ! Nous avons travaillé à partir d’une photo de Leg Avenue pour faire un costume entre une poupée et Alice au pays des merveilles :

Inspiration Leg Avenue

Le croquis de départ ressemblait à ça :

Croquis Costume Suzette

Suzette avait déjà les accessoires fuchsia et turquoise donc il me suffisait de m’en inspirer pour la gamme de couleurs 🙂 et puisqu’il était destiné à être porté sur scène, il fallait quelque chose de voyant et d’exagéré ! Autant y aller avec de jolies couleurs vives et du satin ! Rose bonbon, fuchsia, turquoise et quelques touches de blanc pour rehausser, j’étais ravie de travailler toutes ces teintes à croquer ^^ Le but du jeu était aussi de faire en sorte qu’elle puisse enlever le tout facilement, le show étant avant tout un numéro d’effeuillage. J’ai donc fait en sorte de confectionner une jupe et un corset séparés, pour qu’elle puisse enlever la jupe en premier. Vive les pressions métalliques !

La jupe est composée d’un panneau de satin rose fuchsia avec un tablier à poche blanc bordé de dentelle blanche, des noeuds turquoises et un jupon en tulle blanc par dessous pour créer un joli volume sur les hanches 🙂 La ceinture est élastiquée pour un bon maintien en place et recouverte de tissu blanc.
Le corset, quant à lui, est rose bonbon avec un laçage en ruban gros grain turquoise sur fond blanc, et des baleines semi-rigides recouvertes de satin fuchsia, le même que la jupe. Un ruban de dentelle blanche sert de finition sur le haut.

Costume Burlesque Presque Fini

Voilà la dernière photo avant le show, prise lors de l’essayage final, que j’avais posté dans mon article précédent 🙂

J’espère que ce projet vous aura plu autant que moi, en tous cas j’ai pris beaucoup de plaisir à travailler dessus ! J’adore travailler sur mesures, et je dois avouer que ce costume était particulièrement fun à confectionner ^^ Et Suzette était ravie aussi ! J’aime quand tout le monde est content 😛

Allez, je retourne à mon atelier, la période de Noël s’en vient vite et j’ai quelques commandes express à compléter avant les fêtes 😉 À bientôt pour de nouveaux projets couture passionnants !

Bises les loulous 😉

Publicités

Projets en cours

Diantre ! Je n’ai rien publié ici depuis un mois et demi, ça ne va pas du tout !

Ne croyez pas que je vous ai abandonnés, j’avais quelques affaires personnelles à régler avant de me replonger dans la création 😉 Pour me rattraper de cette absence, je vous offre quelques coups d’oeil sur ce qui se passe dans mon atelier en ce moment ! Je vous avais parlé dans mon dernier article d’un sac cabas en cuir, d’un costume burlesque et d’un manteau d’hiver, place aux images…

Sac Cuir Audrey

Et hop ! Un sac fourre-tout en cuir d’agneau noir, une commande spéciale pour que la demoiselle puisse garder son lunch au chaud pendant les mois d’hiver 🙂  Je vous réserve une surprise pour l’intérieur, je dédierai un article aux détails de ce sac lorsque j’aurai pris les photos 😉

Costume Burlesque Presque Fini

Ensuite un joli projet sur lequel je bosse depuis un petit moment, un costume de poupée Alice au pays des merveilles burlesque pour une performeuse de Montréal, mais idem que pour le sac, je ne vous dévoilerai tous ses secrets que dans un futur article. Et comme le show burlesque est mercredi 26, j’aurai l’occasion de prendre des photos pendant la représentation avec tous les accessoires 😉 J’ai hâte de les voir sur scène, tous les deux ! ^^

Harmonie Pénélope

Et pour finir, l’harmonie de couleurs et de tissus (et de boutons ! ^^) que je vais utiliser pour réaliser mon manteau de Pénélope ! Si vous ne connaissez pas déjà ce film, foncez le découvrir, il vaut vraiment le coup ! La photo est superbe, les acteurs jouent très bien, l’histoire est romantique et pleine de rebondissements, les costumes de Christina Ricci sont splendides, bref un de mes films préférés 🙂 En voici l’affiche :

Pénélope

Donc j’ai le projet un peu fou de me fabriquer un manteau inspiré de celui que porte l’héroïne ! Les croquis sont finalisés, les patrons en phase de test, la toile presque achevée et bientôt je pourrai y consacrer un peu plus de temps, j’aimerais qu’il soit fini avant le 1er Décembre 🙂 mais ça aussi, je vous en reparlerai 😉

Allez, en attendant de vous donner un peu plus qu’une bande-annonce, je me remets à mes ouvrages 😉

Bye everybody, take care ! 😉

Welcome to Burlesque !

Je vous l’avais annoncé dans mon précédent article, mon projet couture suivant serait une veste burlesque pour une soirée au cabaret, si j’avais le temps de la faire… Et bien le grand soir du spectacle est arrivé, et ma veste était finie ! Roulements de tambour… Tadaaam !

Silhouette de cabaret !

Et voilà ma tenue de pin-up de circonstance ! Et maintenant, quelques détails, bien sûr 😉

Ze veste

Zoom sur les brandebourgs

Vue de dos

Sous la queue-de-pie

Veste à plat !

Comme d’habitude, la majeure partie des matériaux que j’ai utilisés sont recyclés : tous les tissus sont récupérés de mon ancien boulot de couturière, mais comme ce sont des tissus destinés à l’ameublement et pas à la confection de vêtement, ils sont légèrement trop rigides (notamment le velours ras) pour que la veste soit parfaitement confortable ^^ La prochaine fois (c’est-à-dire quand j’aurai des sous pour en acheter ><) j’utiliserai des tissus appropriés 🙂
Malgré tout je suis contente du résultat ! Et je pense que vous aurez reconnu mon inspiration principale : Mr Loyal ! Aaah, l’univers du cirque, je ne m’en lasserai jamais 🙂 (ça ne vous rappelle rien ? 😉 ) Les brandebourgs, la queue-de-pie, les boutons dorés, j’ai adoré me concentrer sur ces petits détails ! Et les rayures violine, indigo et turquoise sont un patchwork fait maison (comment ça je me complique la tâche ? ^^). L’adage dit que quand on aime, on ne compte pas… Eh bien j’ai tout de même compté une quinzaine d’heures de travail sur la veste (sans prendre en compte l’élaboration du patron, la toile et la découpe des pièces…). J’étais contente d’en voir le bout ! 🙂

Et pour compléter ma tenue, j’ai aussi confectionné deux accessoires : un noeud papillon et un mini chapeau haut-de-forme ! En matériaux recyclés aussi, s’il vous plaît 😉

Noeud pap !

Pitit chapeau

C’était la première fois que je me fixais un challenge aussi complet à réaliser en si peu de temps, et je suis fière d’avoir réussi même si la tâche n’était pas aisée (l’épaisseur de ce velours, au secours ><)…

L’aventure continue au prochain épisode ! Qui sait ce qui va jaillir de mon cerveau malade cette fois-ci ^^

Portez-vous bien les loulous ! Et Long live burlesque ! 😀

Bas couture et gants opéra

Tadaaa ! Je vous présente enfin ma jolie rouquine, effeuilleuse aux courbes affolantes et pin-up des temps modernes =)

Une de plus ! Les curieux pourront même aller la voir sur DeviantArt 😉
Plus que quatre et j’aurai fini mon projet… J’espère que l’on me contactera pour la Rentrée des Créateurs de France Télécom dans pas longtemps, cela devait commencer à partir du 24 Septembre (aujourd’hui !) et je n’ai toujours pas de nouvelles de mon inscription… En attendant, je continue de dessiner =)

Ah oui, j’oubliais, un petit gif de l’avancement de l’aquarelle :

Allez, pas de temps mort, j’enchaîne avec la suivante… qui sentira bon la pâte à gâteau ! 😉

Bonne fin de journée les zouzous !

La métamorphose du sucre d’orge

Tapie au fond de mes archives, j’ai retrouvé une aquarelle que j’avais faite il y a maintenant quatre ans : elle date de Septembre 2008, et comporte toutes les erreurs d’anatomie dues à mon manque de pratique : je n’étais même pas encore rentrée à l’IAV ! Nan mais regardez-moi ces pieds !

Dans un élan d’inspiration, j’ai décidé de tester l’évolution de mon coup de crayon en reproduisant le même sujet. Voici donc ma Candy cane girl, version 2012 :

C’est dingue ! Je ne m’attendais pas à une telle différence ^^ J’ai préféré cacher l’original pendant que je dessinais celle-ci, histoire de m’inspirer uniquement de l’ambiance de la composition et du souvenir que j’en avais… Eh bien je trouve que le résultat est sans appel ! Mes pieds n’ont plus rien à voir, je maîtrise mieux les visages et les mains, la taille et la cambrure du dos sont plus marquées… Et puis ce ptit bout de fesse qu’on voit tout juste dépasser sous les froufrous, je ne l’aurais pas assumé auparavant =D
Au niveau des couleurs, pour l’ancienne je n’avais utilisé que des aquarelles, ici j’ai rajouté des encres Colorex (pour le rouge, bien sûr, et pour le vert de ses yeux) : la luminosité n’a rien à voir ! Je n’ai même pas édité les couleurs sous Toshop, elles sont telles qu’elles ont été scannées… Un petit comparatif pour vous montrer ça “en vrai” ^^ :

Ya pas photo !

Bref, je me suis bien amusée et je me suis même surprise moi-même… Tout bénef’ ! Mais soit dit en passant, je constate que j’aimais déjà beaucoup l’univers burlesque quand j’avais 18 ans 😉

Allez, je rends l’antenne ! Bizoux !