Garde-robe d’été de l’oncle ZigZag

Je m’amuse à faire du prêt-à-porter pour peupler ma garde-robe depuis un moment, majoritairement pour éviter d’acheter mes vêtements en boutique, car :
*Je ne trouve jamais ce qui me va bien/ce que je cherche
*Les coupes sont affreuses/les matières sont cheap et moches
*Je n’ai pas d’argent à dépenser là-dedans ni de temps pour magasiner
*J’ai beaucoup trop d’idées qui dorment dans mes carnets à dessins et j’ai beaucoup trop de plaisir à tout confectionner moi-même en achetant mon propre tissu ^_^

Petit aperçu en couleurs des morceaux que j’ai conçus et réalisés sur les deux dernières années ❤ Ce n’est pas de la Haute couture mais c’est bien pratique au quotidien.

TankTop_Bordeaux

TankTop_Graphique

TankTop_Gris

Tank top mon amour ! Super pratique en été, finitions au biais en jersey (technique apprise à ma job de costumière, je ne m’en lasse pas ! J’adore réinvestir les connaissances acquises en travaillant dans mes créations personnelles 😀 )

Raglan02

Raglan03

TopSweatBaroque01

TopSweatBaroque02

Deux tshirts à manches longues pour l’automne : emmanchures raglan, jersey et dentelle synthétiques, finitions au biais, poignets en pointe avec lien au doigt pour le bordeaux; encolure bateau avec finition au bais style sweat shirt, coton ouaté anthracite, denim stretch à motifs baroques en velours floqué et bande de jersey coton noir sur le côté pour le gris.

BrassièreSport01

BrassièreSport02

Et pour finir, une brassière de sport en stretch, bande élastiquée sous la poitrine, dos nageur et finitions au biais jersey, doublée en coton tricoté bleu pervenche.

*Pardonnez l’expression neutre/sérieuse de la plupart des photos, je n’avais pas de photographe sous la main… c’est donc mon retardateur qui m’a tenu compagnie pour le shooting ^^*

J’espère que cette petite visite guidée de mon vestiaire vous a plu, je reviens avant la fin de l’année avec des projets plus élaborés 😉

Stay well,
Much love ! ❤

Publicités

Valentine au printemps

Hello hello !

Je vous l’avais annoncé au début de l’année sur ma page facebook, un nouveau manteau était en cours de confection dans mon atelier depuis que j’avais fini Pénélope (quand on aime, on ne compte pas 😛 ). Cette fois-ci, je ne me suis pas inspirée d’un film, mais de plein de modes différentes : en particulier du new look des années 40-50 avec ses silhouettes à la taille très marquée et avec beaucoup de volume dans la jupe, des manteaux du XIXe siècle aux manchons et bordures en fourrure, et un peu aussi de la mode gothique lolita avec ses capuches et ses pompons 🙂 Et pour la gamme de couleurs, du rouge et du noir, un grand classique ! ^^

Sans plus tarder, je vous présente donc Valentine, magnifiquement prise en photo par mon amie Adeline !

Valentine

Valentine

Pose de pin-up

Tournez manège !

Contre-plongée

Valentine de dos

Capuche

Pretty in red

Capuche et pompons

Tourne Valentine !

Waiting

Et comme la silhouette me faisait penser au Petit chaperon rouge, nous avons aussi fait quelques mises en scène dans un bosquet à la tombée du jour, pour l’ambiance 🙂

Chaperon rouge

À l'affût

Pas de danger

Pompons !

Parlons des détails à présent 😛 J’ai utilisé un lainage mohair super doux et bien chaud pour l’extérieur, une flanelle de soie pour la doublure, de la fausse fourrure noire de belle qualité et des pompons en lapin. J’ai fait des boutonnières passepoilées, j’aime tellement ça ! Je me suis perfectionnée depuis Pénélope, celles-ci ont un look bien plus professionnel 😉 J’ai aussi fait des poches raglan, et je trouve qu’elles sont plutôt réussies pour un premier essai 🙂 Et pour une fois, je n’ai pas mis de passepoil ! ^^

Doublure

Détails Poches Boutonnières

Je voulais aussi vous montrer le croquis (qui date de fin décembre 🙂 ) sur lequel je me suis basée pour ce manteau :

Premier croquis

À l’origine je voulais l’avoir achevé pour la Saint Valentin (d’où son nom !) mais il a été terminé fin mars. Il est tellement chaud et confortable que je suis obligée de le laisser dans ma garde-robe jusqu’à l’année prochaine, lorsque la saison froide reviendra ! Je n’en ai presque pas profité, les beaux jours sont revenus avant que j’ai eu le temps de le porter ^^

Et pour finir l’article « en beauté », laissez-moi vous montrer les délires un peu inavouables qu’on a eus pendant le shooting, n’ayez pas peur XD

Ohmmm

Gniii pompons

Bête féroce !

Haha la dernière c’est un peu le petit chaperon rouge en mode loup garou XD

Voilà, n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez (du manteau hein, pas de mes tronches de cake ^^) en attendant mes prochaines créations 🙂

Bizbiz les amis, take care ! ❤

 

Welcome to Burlesque !

Je vous l’avais annoncé dans mon précédent article, mon projet couture suivant serait une veste burlesque pour une soirée au cabaret, si j’avais le temps de la faire… Et bien le grand soir du spectacle est arrivé, et ma veste était finie ! Roulements de tambour… Tadaaam !

Silhouette de cabaret !

Et voilà ma tenue de pin-up de circonstance ! Et maintenant, quelques détails, bien sûr 😉

Ze veste

Zoom sur les brandebourgs

Vue de dos

Sous la queue-de-pie

Veste à plat !

Comme d’habitude, la majeure partie des matériaux que j’ai utilisés sont recyclés : tous les tissus sont récupérés de mon ancien boulot de couturière, mais comme ce sont des tissus destinés à l’ameublement et pas à la confection de vêtement, ils sont légèrement trop rigides (notamment le velours ras) pour que la veste soit parfaitement confortable ^^ La prochaine fois (c’est-à-dire quand j’aurai des sous pour en acheter ><) j’utiliserai des tissus appropriés 🙂
Malgré tout je suis contente du résultat ! Et je pense que vous aurez reconnu mon inspiration principale : Mr Loyal ! Aaah, l’univers du cirque, je ne m’en lasserai jamais 🙂 (ça ne vous rappelle rien ? 😉 ) Les brandebourgs, la queue-de-pie, les boutons dorés, j’ai adoré me concentrer sur ces petits détails ! Et les rayures violine, indigo et turquoise sont un patchwork fait maison (comment ça je me complique la tâche ? ^^). L’adage dit que quand on aime, on ne compte pas… Eh bien j’ai tout de même compté une quinzaine d’heures de travail sur la veste (sans prendre en compte l’élaboration du patron, la toile et la découpe des pièces…). J’étais contente d’en voir le bout ! 🙂

Et pour compléter ma tenue, j’ai aussi confectionné deux accessoires : un noeud papillon et un mini chapeau haut-de-forme ! En matériaux recyclés aussi, s’il vous plaît 😉

Noeud pap !

Pitit chapeau

C’était la première fois que je me fixais un challenge aussi complet à réaliser en si peu de temps, et je suis fière d’avoir réussi même si la tâche n’était pas aisée (l’épaisseur de ce velours, au secours ><)…

L’aventure continue au prochain épisode ! Qui sait ce qui va jaillir de mon cerveau malade cette fois-ci ^^

Portez-vous bien les loulous ! Et Long live burlesque ! 😀

Little black riding hood

Hello dear readers 😉

Today, une cape à capuche (comment ça, j’aime les capuches ?) que j’avais commencée il y a quelques années de cela, et que j’ai enfin finie ! C’était mon premier projet finalisé depuis que nous sommes arrivés à Montréal, faite à la main donc, puisque depuis je me suis racheté une MÀC… Mais avant de parler davantage de la bêêête, les photos de ladite cape 😉

Cape à boucle, devant

Détail des boucles

Pour info, j’ai récupéré le cuir qui m’a servi à faire les attaches des boucles sur une jupe droite en cuir d’agneau, qui n’a pas résisté aux quelques 20 ans (si ce n’est plus ^^) durant lesquels elle a accompagné sa propriétaire =) Encore une fois, vive la récup ! Quant aux boucles métalliques, elles sont toutes neuves !

Ze capuche =)

Wiz ze pompon

Et le détail qui tue, un pompon en lapin au bout de la pointe de la capuche =) il est tout doux, et il l’alourdit suffisamment pour qu’elle ait de la tenue quand je la met sur la tête (sans ça, elle a une fâcheuse tendance à rester à l’horizontale, la bougresse ^^ pis c’est pas vraiment sexy, d’avoir la capuche qui rebique X) )

Capuche qui rebique pas !

Bien, la capuche, non ? 😉

With the hood on

Et pour finir, forcément, une tronche de cake, on s’refait pas =P

Pompooooon X)

Ah oui ! J’allais presque oublier : j’ai donc une nouvelle machine à coudre ! Une vraie Rolls ! C’est une Singer, alors que j’hésitais entre Pfaff, Bernina et Janome, mais j’en ai trouvé une encore mieux que les trois marques réunies : vous verriez la quantité de points qu’elle peut coudre, le nombre de pieds différents inclus dans la boîte (pied à double entraînement, pied à repriser, pied à piqué libre, pied à passepoil pour n’en citer que quelques-uns !), le design de la bêêête ! Pis tout électronique, même plus besoin de pédale, ‘fin la grande classe quoi, j’ai super hâte de me mettre au boulot =P Bon j’arrête de vous faire languir, voici donc la bestiole ! Tadaaa !

Ma nouvelle MÀC ! <3

Et pour finir, une bidouille que j’ai faite pour l’Homme, puisque l’ancien bracelet a rendu l’âme peu de temps après notre arrivée 😉 Et celui-ci est presque deux fois plus large que le précédent, il ne risque pas de s’effilocher de sitôt ^^

En rouge et noir, on change pas une équipe qui gagne ^^

Allez, go ! J’ai une foule de projets couture qui n’attendent que d’être attaqués… Si je veux me présenter en tant que designer, il faut que j’assure derrière, nanmého ^^

Bizoux les affreux !

En cage

Séance photo dans les bois pour mettre en lumière la robe que j’avais confectionnée pour la fin de mon année à l’IAV. Je l’ai nommée Le poids des regards pour évoquer mon adolescence, période où je n’assumais ni mon corps ni ma personnalité…

… heureusement, ça a bien changé ! =D