Les essentiels de festival

Je profite d’avoir un tout nouvel appareil photo pour vous partager les créations qui attendaient patiemment dans ma garde-robe d’avoir leur petit moment de gloire en images 🙂 Je vous présente un sac avec ceinture à mousquetons que j’ai fabriqué il y a deux ans (il est encore bien frais sur les photos ! J’essaye de prendre soin de mes affaires 😉 ), ainsi qu’un étui que j’ai fait pour transporter mon pisse-debout il y a quelques mois. J’emmène les deux en festivals ou quand je vais camper dans le bois pour avoir les mains libres en tout temps ainsi que tout ce dont j’ai besoin à portée de main !

SacFestival01

EtuiPisseDebout01

La sangle du sac est étudiée pour aller autour de la taille ou à l’épaule, mais je trouve que c’est plus pratique à la ceinture. J’ai utilisé les matières habituelles : tissus récupérés, passepoil, cotonnades de chez Au fil d’Emma, corduroy, pression magnétique, boucles et mousquetons. J’aime les couleurs douces et contrastées entre ce beau bleu marine, le jaune d’or et les camaïeux de mauve et de turquoise 🙂

Ici je me suis amusée à faire un étui ajusté au format de mon pisse-debout (au passage, merci à mon amoureux de m’avoir offert ça comme cadeau à mon anniversaire l’an passé, c’est l’une des choses les plus utiles qu’on m’ait jamais offertes ! ❤ ). Rembourré en molleton pour quilt, avec un joli passepoil blanc tout autour et des tissus à patchwork à polka dot pastels et mosaïques de carrés colorés sur fond blanc, je l’ai doté d’un mousqueton pour pouvoir l’accrocher au passant de ma ceinture ou… à mon sac de festival !

EtuiPisseDebout+SacFestival

La paire est décidément extrêmement pratique, je ne saurais plus m’en passer ^^

Je vous souhaite un bel été à tous, prenez soin de vous !
Des bises 😉

Publicités

La petite soeur de Pénélope !

Hey salut les cocos !

Vous vous souvenez de mon manteau de Pénélope ? Il a eu tellement de succès que l’hiver dernier une demoiselle de France m’a contactée pour lui en fabriquer une version personnalisée ! Je l’ai achevé en mars dernier et envoyé par colis dans la foulée, mais elle n’a pas vraiment pu l’étrenner car c’était le début de la belle saison. Comme l’automne revient bientôt, elle va enfin pouvoir le porter plus régulièrement !

IMG_0005

Merci Émilie pour la photo ! 😉

Je me suis basée sur le patron que j’avais conçu pour le mien afin de le reproduire à ses mensurations, et nous avons convenu des détails à modifier ou rajouter par rapport à la version originale. Cependant on retrouve une majorité des éléments du premier manteau : le passepoil rouge sur ce magnifique lainage violet en laine et cachemire (je ne me lasse pas de cette couleur ^^), la rangée de boutons multicolores assortis (il n’y en a pas un pareil, encore une fois !), le biais violine autour des bas de manches et du col, les boutons sur les revers de manches, les poches cachées derrière le passepoil et les boutonnières passepoilées. Ce qui diffère ici, c’est la doublure, que j’ai faite en polyester bleu marine en remplacement de la flanelle de soie du mien, car les hivers parisiens sont bien moins mordants qu’au Québec, et le bas du manteau qui est asymétrique : il y a une découpe en biais qui reproduit la ligne du manteau dans le film Pénélope, plus long dans le dos que sur le devant.

J’ai signé mon oeuvre grâce à une jolie broderie au point de tige dans la parementure de la rangée de boutons  🙂 J’ai utilisé un coton perlé rouge pour le contraste.

Pénélope_Émilie_11

Avouez que la ressemblance est frappante ! Et encore plus quand on joue le jeu avec tous les accessoires ^^

Et maintenant, les photos de famille !

Je n’ai pas résisté à la tentation de comparer mon travail à mon premier manteau. Et j’ai ainsi pu constater à quel point je m’étais améliorée, surtout quand je regarde mes premières boutonnières passepoilées et celles du manteau d’Émilie, je constate la différence de précision ^^ practice makes perfect, il n’y a pas de secret !

J’ai eu vraiment beaucoup de plaisir à créer ce manteau, et je remercie mille fois Émilie qui m’a fait confiance tout au long de cette aventure (je vous épargne les péripéties de la poste pour parvenir à envoyer les versions intermédiaires). Même si c’est un résultat similaire à ma précédente réalisation, le projet en lui-même était tout-à-fait différent et c’est ce qui a fait tout son charme ! Et oui, j’aime toujours autant le passepoil 😛

Enjoy les amis, à bientôt ! ❤

Pour égayer mon salon

Salut les amis !

Pour célébrer ce tout nouveau mois de Septembre, voilà que je redonne vie à ce blog avec quelques photos des housses de coussins que j’ai fabriquées au long de l’année. Alors oui, certes, le premier (avec le triangle) a été fini en Avril je crois, mais je viens tout juste de poser la dernière fermeture à zip sur le dernier (celui en denim), mieux vaut tard que jamais ! ^^

Coussins_MaiSeptembre2016_02

Coussins_MaiSeptembre2016_03

Tous sont fabriqués avec des tissus récupérés et/ou recyclés, rares sont les coupes de tissu neuf ! Seuls le denim noir à motifs baroques floqués, la soie vert sapin et les corduroys bleu marine et rouge (velours côtelé pour ceux qui n’auraient pas suivi les épisodes précédents 😉 ) ont été achetés en magasin, le reste m’a été donné ou je suis allé le pêcher dans les poubelles des entreprises où j’ai travaillé en tant que couturière ^^

Le premier est un patchwork de tissus en triangle avec une découpe en biais pour le décalage, je trouve ça plus amusant quand ce n’est pas conventionnel 😛

Coussins_MaiSeptembre2016_04

Le suivant je l’ai fait en appliqué d’une multitude d’écailles de toutes les couleurs (plein de chutes de cotonnades à patchwork majoritairement issus de chez Emma) sur fond rouge, assemblé avec un cadre bleu marine à un dos en tissu rouge. I had so much fun on this one ! Et ça a pris tellement de temps à les assembler une par une ces petites choses, mais le résultat est super satisfaisant ^^

Les deux derniers sont plus gros, celui en jean contient un coussin que j’ai rempli avec toutes les chutes de tissu dont je ne me servais pas et qui étaient destinées à être jetées. Tant qu’à faire, autant en faire quelque chose d’utile ! Haha *recyclage forever* 😛

Le patchwork écossais a été réalisé à partir de chutes de lainage tartan que j’ai récupérées lorsque je travaillais chez un tailleur, on l’avait utilisé pour faire un pantalon de complet pour homme. Il m’en restais juste assez pour raccorder le motif et en faire un losange ! Je l’ai associé avec cette superbe flanelle de soie vert sapin, la même matière que la doublure de Pénélope et Valentine, et ce joli denim anthracite (avec ces motifs baroques en velours floqué, miam :P) avec un beau passepoil rouge tout autour pour reprendre la couleur du tartan en contraste entre les deux côtés.

Et enfin, le petit dernier, que j’ai eu beaucoup de plaisir à faire (haha plus c’est compliqué plus j’aime !) en patchwork de vieux jeans et corduroy rouge bordeaux (d’aucuns diraient même rideau-de-théâtre, mais les photos ne rendent pas justice à la profondeur de la couleur), avec passepoil assorti et dos en chute de tissu IKEA que j’adore, noir avec motifs blanc et gris très graphiques (je l’avais récupéré à l’époque où j’étais en stage chez une femme tapissier décorateur en école d’art, ça fait un boute !)

Et maintenant, la photo de famille, bien installés sur le tapis de mon salon ^_^

Coussins_MaiSeptembre2016_01

J’ai pas mal d’autres projets qui s’en viennent avant la fin de l’année, mais je ne vous promets rien quant à la fréquence de mes prochaines publications car au rythme où changent les choses, je ne sais pas quand j’aurai le temps de m’occuper de ce blog à côté de tout le reste. Sachez juste que je ferai un article sur la réplique du manteau de Pénélope que j’ai fabriqué pour une cliente française l’année passée, un autre sur des bannières de mariage d’inspiration algonquine que je vais terminer sous peu, et un troisième sur mon prochain manteau d’hiver, que je vais commencer probablement en Octobre. Bref, de l’ouvrage encore et toujours, mais encore faut-il que j’aie le temps de gérer les à-côtés ^^

On se revoit je ne sais pas quand ! Mais en attendant, portez-vous bien et bon courage pour vos projets, créatifs ou non ! ❤ 😉

Pénélope en hiver

Enfin ! Ça fait des semaines que je vous promets de vous montrer mon super manteau d’hiver, eh bien aujourd’hui je suis toute excitée de pouvoir vous le dévoiler grâce à ma talentueuse amie Adeline, photographe, avec qui nous avons fait une nouvelle session de prises de vue pas plus tard qu’hier ! Quelle idée de se faire voler son ordinateur 4 jours après le précédent shooting aussi ^^

Je suis donc fière de vous présenter mon manteau inspiré par le film Pénélope, tout en violet, passepoil rouge et biais violine, et avec plein de boutons de toutes les couleurs ! Enjoy 😀

Manteau de Pénélope

Pénélope a la tête qui tourne

Les boutons !!

13 boutons, et autant de boutonnières passepoilées, les premières de ma vie ! 😀

Le dos avec plein de passepoil

Passepoil mon amour ^^

Tourne tourne !

Le revers des manches

Le bas de la manche fini au biais, que je peux également porter à revers (on voit alors les boutons)

Pénélope dans le soleil couchant

Yahou !

Poches invisibles

Poches invisibles, cachées derrière le passepoil 😉

Pin-up style ! :)

Et hop le jupon

La ribambelle de boutons

Détails

À présent que vous en avez pris plein les yeux, laissez-moi vous raconter un peu son histoire :
Pénélope est un film à l’univers féérique où l’héroïne est interprétée par Christina Ricci. Je suis tombée en amour avec ce film la première fois où je l’ai vu et depuis, il fait partie de mes films bonne humeur, idéal à regarder pour se réconforter quand on a un coup de cafard 🙂 Lors d’une scène où Pénélope s’enfuit de chez elle, elle porte un long manteau violet avec des boutons multicolores et une longue écharpe très colorée, qui m’ont tout de suite tapé dans l’oeil ^^ Initialement, je voulais m’en inspirer pour me faire un costume d’Halloween mais des contre-temps m’ont détournée du projet… Et l’idée a ressurgi quelques temps plus tard, lorsque j’ai voulu me faire un manteau d’hiver ! J’ai modifié un peu le design pour l’adapter à mes goûts tout en gardant l’esprit du film, afin d’en faire une redingote longue que je pourrais porter pour affronter le froid québécois 🙂

Pénélope

Le manteau du film

Je me suis donc acheté un bon métrage de lainage violet en laine et cachemire, ainsi que de la flanelle de soie violet sombre pour la doublure, j’ai rassemblé mes restes de sergé rouge pour me faire du passepoil, et mes chutes de cotonnade violine pour le biais des manches et du col, j’ai trié tous mes boutons pour choisir les plus jolis (il n’y en pas un pareil sur le devant 😛 ) et grâce aux croquis et au patron que j’avais réalisés avant, je me suis lancée ! C’était la première fois que j’entreprenais un projet aussi ambitieux, et le compléter m’aura pris environ 26 heures depuis la confection du patron jusqu’au dernier coup de ciseaux 🙂

Découpe du tissu

Revers de manches

La doublure en flanelle !

Boutonnières en préparation

Voilà ! Désormais Montréal voit passer Pénélope à chaque fois que je me promène ^^ Et ce manteau est tellement chaud que j’arrive même à supporter les -25 avec quelques couches supplémentaires en dessous 🙂

Allez, la prochaine fois, retour à des projets un peu plus simples mais tout aussi fun et hauts en couleurs, stay tuned !
Bizoux les affreux 😉

Prune et chrysanthèmes

Hello les amis ! Je suis de retour (plutôt rapidement cette fois-ci ^^) pour vous montrer le sac à main dont je vous ai parlé la dernière fois : il s’agit d’un projet que j’avais depuis un petit moment déjà, que je voulais offrir à ma meilleure amie pour Noël 🙂 La fin de l’année ayant été plus dense en rebondissements que prévu, j’ai enfin trouvé le temps de lui faire début Janvier !

Sac prune et chrysanthèmes

Je voulais faire une harmonie de jolies couleurs chaudes autour de ce beau tissu prune pour casser la monotonie de l’hiver, et j’ai trouvé tous ces tissus récupérés dans mes tiroirs à trésors : un sergé rouge pour l’intérieur et la bandoulière, la doublure des poches et le passepoil, le tissu épais orange pour le fond et une poche intérieure, les attaches et le dessous de la bandoulière, et cette magnifique cotonnade à chrysanthèmes psychédéliques (qui vient de chez Emma) pour les poches de devant et l’intérieur du rabat 🙂

Intérieur

Poches internes

Poche à zip derrière

J’ai mis trois pressions magnétiques pour les pattes de fermeture, il y a deux poches plaquées sur le devant du sac, deux à l’intérieur (une plaquée orange et une deuxième prune avec un peu plus de volume) et une dernière au dos du sac, fermée par un zip. Plein de popoches, on aime ça ! ^^ Le rabat est rigidifié avec du Jeffytex pour qu’il garde sa forme et la bandoulière est réglable, pour qu’elle puisse aussi bien le porter sur son gros manteau d’hiver qu’en été avec une tenue plus légère 🙂

Détails

La propriétaire !

Et voilà l’heureuse propriétaire ! ^^

Bon allez, promis la prochaine fois je vous montre mon manteau ! J’ai prévu de faire une séance photo dans deux jours donc ne vous en faites pas, vous le verrez très bientôt 😉

Ciao les ptit lous, portez-vous bien !

Mon sac de fête foraine !

Coucou les amis !

Ah, j’étais impatiente de vous montrer mon nouveau sac à main ! Je l’ai fini la semaine dernière, juste à temps pour l’automne 🙂 J’utilisais toujours ma sacoche Arlequin, mais j’avais envie d’un sac avec une forme un peu plus féminine 😉 Mais toujours avec plein de couleurs ! J’ai l’impression d’être dans une fête foraine 😛

Fun fair time !

Pour une fois, j’ai utilisé plus de matériaux neufs que de recyclés ! Velours côtelé bleu marine et jaune moutarde, cotonnade à chevrons, tissu blanc satiné à l’intérieur et… tissu rose récupéré d’un ancien pantalon d’infirmière ^^ J’ai fait une patte à pression pour la fermeture, et le fond est rigidifié avec la version nord-américaine du Jeffytex, j’ai nommé le Flexiform ! Je voulais beaucoup de place pour y transporter autant de choses que possible, alors je l’ai fait avec une grande capacité. J’ai mis des poches plaquées à l’intérieur, et la forme est inspirée par le sac BB de Lancel (ah si j’étais riche ^^)… Je me suis aussi inspirée d’un sac fait par Peace love n polka dots sur Etsy, et d’un troisième vu chez Aldo Whittiker 🙂

Inspirations fête foraine

Allez, j’arrête de vous faire languir, place aux détails 😉

Noeud velours

Patte à pression

Bretelles à chevrons

Le dedans

Avec of course, du passepoil pour la touche perso ^^ J’ai aussi fait des empiècements jaune moutarde à l’intérieur, comme des parementures pour qu’il soit un peu plus chic. Et pour le côté un peu cucul, un gros noeud en corduroy !

La propriétaire :)

Look complet

Et voilà le look complet !

Bon, j’ai encore plein de commandes couture en route, alors juste pour vous faire une bande-annonce, le chef vous proposera bientôt au menu : un costume de poupée burlesque, un sac cabas en cuir, et peut-être même une robe en jersey 🙂 Sans parler de mon futur manteau d’hiver… Héhé, plein de jolies choses à suivre, restez en ligne !

Sur ce, bonne continuation et à très bientôt 😉

Placard à sacoches

Salut salut ! Chose promise, chose due, voici les sacoches que j’ai confectionnées pour la boutique de designers locaux L’autre Placard !

Sacoches d'automne

Vous connaissez le refrain, j’ai utilisé une majorité de tissus recyclés (beaucoup de vieux pantalons ce coup-ci :P) et j’ai trouvé deux ou trois tissus assortis dans mes boîtes à trésors pour compléter les harmonies de couleurs 🙂 Toutes mes sacoches ont une bandoulière réglable, l’intérieur est doublé et le rabat cache trois poches plaquées sur le devant : une étroite pour les stylos, une plus large pour les téléphones cellulaires et la plus grande pour des papiers, par exemple. Je me suis aussi amusée à conserver certaines des poches des pantalons dans lesquels j’ai découpé mes pièces, pour rajouter du rangement avec un petit twist ^^ Le rabat (à passepoil, of course !) est fermé à l’aide d’une pression, que j’ai rajoutée en dernier (elle n’apparaît donc pas sur les premières photos 😉 ) Si le coeur vous en dit, vous pouvez les acquérir à L’autre Placard, 2036 Mont Royal Est, à Montréal bien sûr 😉 Elles sont en vente à 49 $ chaque, et celle en cuir est à 59 $ (noblesse oblige 😉 ) En attendant, je vous laisse en compagnie des photos !

Fleurs et corduroy beige

Avec du rose à l'intérieur

Dos fleuri

Pression

Le velours côtelé (ou corduroy pour les intimes ^^) vient d’une jupe que je ne portais plus depuis longtemps, il était temps de lui donner une deuxième jeunesse. Le coton rose était feu un pantalon d’infirmière (j’ai gardé les poches plaquées à l’intérieur !), et le liberty et le velours ras ivoire, que l’on retrouve dans la bandoulière, sont neufs.

Denim et carreaux rouges

Bleu ciel dedans

Poche de jean dans le dos

Pression sous le rabat

Ici le seul tissu neuf est celui avec des carreaux rouges. Le denim vient d’un vieux jean, le bleu ciel a été récupéré de l’atelier de literie dans lequel je travaillais il y a un an. J’ai récupéré une poche arrière du jean pour la coudre dans le dos de la sacoche 🙂

Prune et corduroy brun

Intérieur caramel

Poche pantalon derrière

Pression et rabat prune

Sur celle-ci, rien n’est neuf ! Le velours côtelé vient d’un pantalon, la poche aussi, et le prune et le caramel viennent de mon ancien boulot 🙂

Denim rayé et liberty

Intérieur bleu pâle

Poche passepoilée dans le dos !

Pression et liberty

Le denim à fines rayures est découpé dans un pantacourt d’homme, et j’ai utilisé un autre jean d’une couleur similaire pour la bandoulière. Le liberty est neuf, mais ce n’est pas le même que pour la sacoche en corduroy beige, bien qu’il lui ressemble beaucoup ! J’ai assorti le tout avec un coton bleu pâle pour l’intérieur, et j’ai juste changé le bouton sur la poche passepoilée dans le dos pour être raccord avec les couleurs 🙂

Cuir noir et brocart rouge

Velours ras ivoire pour l'intérieur

Le dos avec la poche à pression

Pression sous le rabat en brocart

Et le meilleur pour la fin 😛 Celle-ci est faite en cuir noir, qui vient d’un magnifique pantalon que ma grand-mère ne portait plus… Le brocart rouge et argenté est neuf, le velours ras ivoire aussi, et j’ai conservé une poche arrière du pantalon pour le dos de la sacoche. Pas facile de coudre le cuir avec une machine à coudre domestique ! Mais j’ai pris du plaisir à travailler cette si belle matière 🙂

J’espère que ces modèles vous plaisent ! J’ai essayé de diversifier les coloris et de varier les matières pour faire des designs aussi bien masculins que féminins 🙂 Après tout, pourquoi ces messieurs n’auraient-ils pas également droit à une jolie sacoche ?

Sur ce, je vous laisse, le prochain article sera certainement dédié à… mon nouveau sac à main ! 😀 Je ne vous en dis pas plus pour l’instant mais si vous suivez mes actualités sur ma page facebook, vous avez dû en voir passer un bout en cours de production 😉
À bientôt !